FR | EN | DE

ASASE: Association suisse des amis de Sœur Emmanuelle
Share

 

«Ce qui fait la qualité de l’homme, ce n’est pas sa religion, mais son sens de la fraternité»  
(Sœur Emmanuelle, co-fondatrice d’ASASE)

A 63 ans, Sœur Emmanuelle décide d’aller partager la vie des habitants des bidonvilles égyptiens. Huit ans après, en 1979, elle crée avec Michel Bittar l’Association Suisse des Amis de Sœur Emmanuelle (ASASE), pour soutenir son action en faveur des chiffonniers du Caire avec qui elle vit toujours.
En 1986, à la demande du Président d’ASASE, natif de Khartoum, elle se rend au Soudan et en revient choqué : la misère des populations déplacées victimes de la plus longue guerre civile du XXè siècle est pire que celle des zabbâlîn égyptiens.
Dès lors, ASASE va se consacrer à la création et au développement de différents programmes d’aide aux populations démunies:

  • du Soudan jusqu’en 2014,
  • du Soudan du Sud depuis 2009 (avant la création du pays en 2011),
  • de Haiti depuis 1996.

ASASE est une association genevoise reconnue d’utilité publique qui bénéficie d’une exonération fiscale accordée par l’Etat de Genève.

Elle ne poursuit pas de but politique, confessionnel ou commercial.

Depuis 2010, ses comptes sont présentés selon les normes Swiss Gaap RPC.

Depuis sa création il y a 37 ans, ses frais administratifs exceptionnellement bas (un seul salarié intermittent) permettent de destiner 95 % des fonds récoltés aux projets sur place.

ASASE a toujours bénéficié du soutien des autorités publiques (Etat de Genève, Ville de Genève, nombreuses communes), d’autres associations européennes des Amis de Sœur Emmanuelle ainsi que d’organismes caritatifs internationaux.

Depuis l’arrêt du soutien par ASASE des programmes au Soudan, le Soudan du Sud représente environ 85% de la destination des fonds récoltés, le reste étant alloué à notre partenaire en Haïti.


De l’aide d’urgence à l’aide au développement

Au Soudan du Sud, les programmes mis en place et dirigés par notre partenaire local, couvrent un large éventail:

  • Formation professionnelle:  
    2800 adultes formés sur les 7 dernières années
  • École maternelle et primaire:     
    680 enfants de familles défavorisées 
  • Orphelins et enfants des rues:
    15 garçons scolarisés et intégralement pris en charge
  • Alimentation:                 
    3 repas par semaine distribués à 700 enfants de moins de 7 ans
  • Assistance médicale:       
    1 centre de santé + production de plantes médicinales.
  • Programmes générateurs de revenus destinés à améliorer l’autofinancement du partenaire local:       
    Atelier de confection, programme agricole (126 ha de terrain), programme avicole, production de meubles en bois, location du camion de 20 tonnes, production de briques.

En Haiti:

  • 2 écoles (maternelle, primaire, secondaire):
    1300 enfants
  • 1 université (construite après le séisme):
    400 étudiants dans 4 facultés
  • 27 dispensaires:
    disséminés dans la campagne.
  • production phytothérapique:
    10 médicaments ont sauvé des centaines de gens, notamment pendant les épidémies de choléra.


« J’ai lutté toute ma vie, notamment pour les enfants qui ont faim et qui sont malheureux. Je sais, c’est une goutte d’eau dans l’océan. Mais cette goutte d’eau, mettons-la, et l’océan sera moins rempli d’amertume.»

(Sœur Emmanuelle)


Poursuivez l’action de Sœur Emmanuelle, soutenez ASASE!

Vos dons sont déductibles fiscalement, dans la mesure fixée par l’Etat.

| Je soutiens ASASE >> |

News

Impact de vos dons

En faisant un don à l’association, vous deviendrez automatiquement «Ami(e) d’ASASE» et pourrez suivre les actions qu’elle mène via des lettres d’informations trimestrielles.

Avec 100 CHF (92 €), vous offrez une machine à coudre à une diplômée de la formation Couture à Juba, au Soudan du Sud, pour l’aider à démarrer une activité indépendante. + >>

Avec 120 CHF (110 €), vous financez un mois de formation professionnelle à Juba, au Soudan du Sud, pour un adulte vivant avec moins de 2 CHF par jour! + >>

Avec 230 CHF (214 €), vous payez le salaire trimestriel d’un professeur de l’université JPM construite en Haïti suite au séisme de 2010. + >>

Avec 400 CHF (372 €), vous financez 40 heures de salaire d’un professeur de l’école secondaire Baptiste Bethesda en Haïti. + >>

Avec 600 CHF (550 €), vous offrez un kit d’outillage à un diplômé de la formation Mécanique Automobile à Juba, au Soudan du Sud, pour l’aider à démarrer une activité indépendante. + >>

Avec 1100 CHF (1000 €), vous prenez totalement en charge, pendant trois mois, un ex-enfant des rues de Juba, la capitale sud-soudanaise! + >>

Avec 2000 CHF (1840 €), vous financez deux semaines de fonctionnement d’un centre de santé à Nyarjwa, une localité isolée au Soudan du Sud! + >>

Merci!

Autres types de paiement >>

S'inscrire à la newsletter